Menu
Show the sharing tools

Le Président on tour dans les écoles hôtelières "partenaires"

Première étape, Ilon Saint Jacques à Namur

 
le jeudi 10 novembre 2016
 
À l’initiative du baron Romeyer et sa volonté d’initier les futurs « chefs de cuisine » à la réalité de notre profession, Jean Castadot , le Président, et le Conseil d’Administration ont repris le flambeau et sont partis à la rencontre des élèves de terminale des écoles « partenaires ». Après l’EHP Namur Citadelle, le Président, le chef Olivier Bruckner (ci-dessous), propriétaire du restaurant « l’oliver4 » à Dave, d’Éric Patigny de « chef à domicile », vice-Président, et de Philippe Votquenne, Secrétaire Général, se sont rendus dans les locaux de l’école hôtelière de l’Ilon St Jacques à Namur.
 

Réunissant plus de 60 étudiants des classes terminales, les débats furent intéressants et constructifs.Nous remercions le direction mais surtout Mr Mesdagh, chef des ateliers, pour l’accueil qu’ils ont réservés aux représentants d’Euro-Toques.Les interventions d'Olivier Bruckner et  d’Éric Patigny (ci-dessous) furent particulièrement appréciées.


 
Deuxième étape, l'Institut Emile Gryson « CERIA » à Anderlecht

le jeudi 24 novembre 2016
 
Ce jeudi fut au tour d l’Institut Emile Gryson d’accueillir Jean Castadot, le Président, le Vice-Président, Christophe Baert (à droite) du « Domaine de la Blommerie » à Mouscron, Christian Collard (à gauche), le Trésorier, de « TCO service » Ottignies L-L-N et Philippe Votquenne, secrétaire Général. Cette conférence a réuni plus de 60 étudiants des classes terminales très intéressés. Les sujets traitant particulièrement des rémunérations et des conditions de travail ont été développés. La rentabilité des entreprises de restauration fut également assez discutée.


L’accueil et l’intérêt marqué par Anne Jongen, directrice de l’établissement, les chefs des ateliers et les professeurs de l’Institut furent importants. Les débats qui s’en suivirent permettent d’envisager d’autres « colloques » ayant trait à la problématique de « réseaux sociaux et autres sites d’avis » avec parfois leurs conséquences défavorables aux restaurants cités.